Le centre de conservation et d'études

L'Archéosite : un centre de conservation et d'études (CCE) placé au cœur des réseaux scientifiques

Les centres de conservation et d'études (CCE) sont un nouveau type d'équipement impulsé par le Ministère de la Culture en 2008. Ils répondent à 3 objectifs :

 

  • Dynamiser la gestion des mobiliers archéologiques ;

  • Favoriser l'accès des chercheurs aux collections ;

  • Normaliser les pratiques de conservation du mobilier archéologique au niveau national en s'appuyant sur le réseau existant des acteurs de l'archéologie et des musées.

 

En 2013, l'Archéosite de Montans devient un Centre de Conservation et d'Etude et s'engage autour de deux missions fondamentales : assurer la conservation pérenne des mobiliers et en favoriser l’étude. La mise en oeuvre de ces missions suppose notamment une ouverture du CCE aux chercheurs et aux étudiants à l’année, la présence d'un espace réservé à l’étude avec le matériel adéquat, ainsi qu'une prise en charge des chercheurs dans le respect et la sécurité des mobiliers.

 

En se dotant d'un CCE, l'Archéosite se donne surtout l'ambition de devenir une structure archéologique de référence du territoire en conservant les collections archéologiques intercommunales et la documentation qui y est attachée. La nature même du CCE implique par ailleurs la mise en réseau de différents partenaires et acteurs patrimoniaux d'un territoire, tels : les services patrimoniaux de la DRAC, les collectivités territoriales, les musées, les opérateurs d’archéologie, les structures de recherche ainsi que les associations. Tous ces partenaires peuvent être mobilisés autour de projets et d'actions de médiation communs (expositions en coproduction, des publications, des colloques...).